CmonOeil

25 janvier 2016

 

 

hautsdeberges2

Samedi doré sous les platanes

Lyon

F

Posté par cmonoeil à 00:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 janvier 2016

bergesdu-rhone1

 

 

 

 

bergesdu-rhone2

 Sous un pont, berges du Rhône

Lyon

F

Posté par cmonoeil à 00:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 janvier 2016

Vu

carolcmoncine

 

Posté par cmonoeil à 23:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 janvier 2016

parapluie

Lyon

 

F

Posté par cmonoeil à 00:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2016

2janv13Lyon, place Bellecour

F

Posté par cmonoeil à 18:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


03 janvier 2016

2janv05

 

 

 

 

 

2janv07

 

 

 

 

 

2janv09

Rue Victor Hugo

LYON

F

Posté par cmonoeil à 01:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 janvier 2016

2016 : Sursum corda*

mouettes2016b

"Comment me vint l'écriture? Comme un duvet d'oiseau sur ma vitre, en hiver. Aussitôt s'éleva dans l'âtre une bataille de tisons qui n'a pas, encore à présent, pris fin."

René CHAR

*Haut les cœurs

Lyon

F

Posté par cmonoeil à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 décembre 2015

lyonpont

Posté par cmonoeil à 23:59 - Commentaires [2] - Permalien [#]

;iq;qdrecmoncine

lepontdesespionsun+une

de;qinstqrzqr

F

Posté par cmonoeil à 20:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 décembre 2015

mimosa

Lyon

F

Posté par cmonoeil à 22:15 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
09 décembre 2015

8 Décembre à Lyon

Daniel Knipper, Regards.

   

8DEC20158

 

 

8DEC2015

 

 

 

8DEC20151

 

  

 

8DEC20153

 

 

8DEC20154Place de la République

  

 

 

8DEC20152

Place Lazare Goujon, Villeurbanne

 

Lyon et Villeurbanne

F

Posté par cmonoeil à 00:19 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
28 novembre 2015

bergesle28c

 

 

 

 

bergesle28f

 

 

 

bergesle28d

 

  

 

 

 

bergesle28a

Les berges du Rhône.
Froid, beau, lumineux.

LYON

F

Posté par cmonoeil à 20:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Posté par cmonoeil à 13:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 novembre 2015

13novembre27

On est là, au pied des marches.
Et on n'en revient pas.

 

 

13novembre06 Il y a ces roses enveloppées dans leur cellophane comme d'un linceul transparent, et qui disent qu'il faut chercher la beauté dans les moindres recoins.

 

 

 

13novembre12

  

 

 

13novembre28 Alors, là où ne devraient subsister que ruines et cendres, je vais la chercher.
Partout.

 

 

 

13novembre29

  

 

  

 

13novembre17

Il y a ces tentatives de réponses de Hannah Arendt, avec son concept de banalité du mal, qui reviennent à l'esprit.

 

 

13novembre19Je cherche la définition du verbe transcender, le Larousse dit : Dépasser le domaine de la connaissance rationnelle.
Je pense au Requiem de Mozart.


 

 

 

13novembre25

 

      

 

 

 

 

13novembre20 « De la matière friable que peut-on retenir ? Rien, si ce n’est la beauté. Aussi doivent nous suffire les fleurs des cerisiers et les chrysanthèmes et la pleine lune », disant Czeslaw Milosz, poète polonais.

 

 

 

 

 

 

13nove;bre11Ne sous-estimons pas le pouvoir de la poésie et des petites gouttes d'eau sur les fleurs

 

 

 

13novembre04Place des Terreaux, Place Bellecour

LYON

F

Posté par cmonoeil à 00:15 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Invictus

13novembre26Invictus, William Ernest Henley (1843-19P03)

Place des Terreaux

LYON

F

 

Posté par cmonoeil à 00:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2015

"Je me disais qu'il était bien vain d'espérer pour Athènes et pour Rome cette éternité qui n'est accordée ni aux hommes ni aux choses, et que les plus sages d'entre nous refusent même aux dieux. Ces formes savantes et compliquées de la vie, ces civilisations bien à l'aise dans leurs raffinements de l'art et du bonheur, cette liberté dans l'esprit qui s'informe et qui juge dépendaient de chances innombrables et rares, de conditions presque impossibles à réunir et qu'il ne fallait pas s'attendre à voir durer. Nous détruirions Simon ; Arrien saurait protéger l'Arménie des invasions alaines. Mais d'autres hordes viendraient, d'autres faux prophètes. Nos faibles efforts pour améliorer la condition humaine ne seraient que distraitement continués par nos successeurs ; la graine d'erreur et de ruine contenue dans le bien même croîtrait monstrueusement au contraire au cours des siècles. Le monde las de nous se chercherait d'autres maîtres ; ce qui nous avait paru sage paraîtrait insipide, abominable ce qui nous avait paru beau. Comme l'initié mithriaque, la race humaine a peut-être besoin du bain de sang et du passage périodique dans la fosse funèbre. Je voyais revenir les codes farouches, les dieux implacables, le despotisme incontesté des princes barbares, le monde morcelé en états ennemis, éternellement en proie à l'insécurité. D'autres sentinelles menacées par les flèches iraient et viendraient sur le chemin de ronde des cités futures ; le jeu stupide, obscène et cruel allait continuer, et l'espèce en vieillissant y ajouterait sans doute de nouveaux raffinements d'horreur. Notre époque, dont je connaissais mieux que personne les insuffisances et les tares, serait peut-être un jour considérée, par contraste, comme un des âges d'or de l'humanité".

Extraits de Mémoires d'Hadrien de Marguerite Yourcenar.

Posté par cmonoeil à 22:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 novembre 2015

13nove;bre19

 

 

 

 

 13nove;bre21  Place Bellecour et Place des Terreaux.

LYON

F

Posté par cmonoeil à 23:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 novembre 2015

C mes voyages : Mali

mali01

Le long d'une mosquée à Tombouctou.
Ca n'est pas flagrant, mais je me souviens que ce sont les enfants qui avaient voulu être photographiés.
Petite photo réveillée après un loooog sommeil de plusieurs année dans une boite à chaussures...

F

Posté par cmonoeil à 21:09 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 novembre 2015

It's golden hour

automne1

     

 

 

automne9

Parc de la Tête d'Or en fin d'après-midi

Lyon

F

Posté par cmonoeil à 19:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 novembre 2015

Des nouvelles de la rosée

gouttes8

 

 

  

  

 

gouttes11

 

  

 

 

 

gouttes10

 

Le jour vint ; ses pas effarouchèrent le sommeil léger qui me tenait doucement enveloppé, si bien qu'éveillé, je quittais ma chaumière silencieuse, et gravis la montagne, le cœur dispos. J'admirais à chaque pas la fleur nouvelle qui s'inclinait sous le poids des rosées ; le jour nouveau se levait avec enchantement, tout se régénérait pour me régénérer.

La fleur nouvelle qui s'inclinait sous le poids des rosées

Johann Wolfgang von Goethe.
Cusset, Villeurbanne.

F

Posté par cmonoeil à 22:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]